Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 15:30

P1050672

      Rassembler des éléments perdus dont la rencontre ne pouvait qu'être improbable ; réunir des fragments d'un ordre ancien qui émergeraient à nouveau et reprendraient sens. L'idéal n'est pas un don, mais bien le fruit d'une construction et d'une volonté. L'eau et le feu ne peuvent s'unir, de même le ciel et la terre ne peuvent se rejoindre, énonce la raison. La liberté désigne d'autres exigences, semblent mumurer ceux qui sont revenus sous une autre forme, une autre dimension. Rien n'est écrit, rien n'est figé : la dague deviendra l'éventail qui rendra le soir léger, les larmes seront le nectar qui mènera à la grâce entrevue çà et là aux dernières saisons. L'objet deviendra alors nouveau sujet, nouvelle destinée, nouvelle liberté parce que nouvelle volonté.

    Bien plus tard, à l'heure où un autre sens l'exigera, il prendra d'autres apparences, d'autres contours. Il pourra dire alors, sans tourmente et sans tracas, la vérité de ceux qui sont tombés, et la couleur de la pierre où leurs noms sont gravés. 

 

A trop demander la lune

A trop croire en son étoile 

La Belle en sa tour

Vigie vigilante

Prête à enfourcher son balai

(Sa liberté est trop précieuse)

Nul ne passera nul n'osera

Comme un rêve éveillé

Comme l'éternité parfois

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Lallier - dans Artiste
commenter cet article

commentaires